QUESTIONS FRÉQUENTES

Une école pour qui ?

L’école NovAgora a pour vocation d’accueillir tous les enfants et adolescent.e.s entre 5 et 20 ans, dans la mesure où ils/elles sont en capacité de comprendre et de respecter le cadre démocratique de l’école (charte, règlement intérieur…).

Pour qu’une inscription soit validée, l’enfant ou adolescent.e doit adhérer à notre fonctionnement particulier et aux valeurs de l’école. Il en est de même pour les parents. Il est primordial que chacun.e soit bien renseigné.e sur ce que nous proposons et fasse un choix éclairé, et non pas un choix en urgence ou à la légère. Nous proposons une liste de vidéos, de livres et de films à voir et lire, sur notre site internet. Au vu du caractère peu conventionnel de notre approche, une phase de recherche personnelle et de réflexion est indispensable pour sauter le pas, et pour que toute la scolarité à NovAgora se déroule au mieux.

Avant l’inscription définitive, le/la membre bénéficie d’une période d’essai de deux semaines, au termes de laquelle l’admission est définitive. La période d’essai permet à chaque protagoniste (le/la jeune, les parents, et l’école) de confirmer ou non, que c’est le bon choix.

Où se trouve l’école ?

L’école se trouve à Strasbourg, non loin de l’arrêt de tram Aristide Briand.
L’adresse est la suivante :

Ecole NovAgora
1 passage d’Osthouse
67100 STRASBOURG

Quelle est sa date d’ouverture ?

L’École NovAgora a ouvert ses portes en octobre 2017.

A combien s’élèvent les frais de scolarité ?

Les frais de scolarité s’élèvent à 4104€ par an (410,4€ x 10 mois d’école).
À cela s’ajoute la cotisation à l’association de 150€, une seule fois au moment de l’inscription.

Nous espérons, par la suite, mobiliser des mécènes qui financeraient des bourses de scolarité, afin de permettre aux familles avec moins de moyens de scolariser leurs enfants dans notre école.

En attendant, nous invitons les parents et toute personne désireuse de permettre à un plus large public d’accéder à l’école, de nous aider à trouver des solutions pour rendre l’école plus accessible, et de prendre contact avec nous si cette mission vous intéresse.

Pour plus d’informations concernant les frais de scolarité, veuillez consulter cette page.

Les horaires ?

L’école ouvre à 8h, avec arrivée possible jusqu’à 10h15, et elle ferme à 17h, du lundi au vendredi.
Un temps de présence de minimum 6h par jour est requis, temps de sorties et de pauses compris.
Chaque membre a la possibilité de poser un jour “off” par semaine, c’est à dire un jour, au choix, où il ne vient pas à l’école.

Les vacances ?

L’école suit le calendrier de vacances officiel de l’éducation nationale.
Sauf en ce qui concerne les vacances de la Toussaint (octobre) et les vacances d’hiver (février), où l’école reste ouverte. Ces 4 semaines de vacances restantes peuvent être posées par chacun.e à d’autres moments de l’année, au choix (après en avoir informé l’école au préalable, dans un délai à convenir ensemble).

Le repas ?

Le repas, au même titre que les autres activités, est pris par chacun.e au moment où il/elle le décide, selon sa faim. Nous n’avons pas d’heure de repas attitrée.

Nous avons à cœur de permettre à chacun.e de respecter et suivre son rythme naturel.

Chaque membre est donc libre de réchauffer le repas qu’il/elle aura pris soin d’apporter (ou de demander de l’aide si besoin), de cuisiner quelque chose ou de sortir acheter son casse-croûte (selon les modalités de sorties définies avec les responsables légaux).

Quel est le rôle des adultes ?

Le rôle des adultes à NovAgora (que nous appelons « le staff ») est multiple.

– Ils/elles sont responsables de la structure de l’école, c’est à dire qu’ils/elles s’occupent de toutes les tâches en lien avec la vie administrative et officielle de l’école, ainsi que de la vie interne : de la comptabilité au recrutement, en passant par le planning de ménage, le suivi de l’assiduité, la recherche de financements, les relations avec les familles, les relations avec les médias etc etc. La liste de tâches à effectuer pour faire tourner une école de ce type, est longue. Le staff est ultimement responsable de prendre en charge tout cela. Mais les jeunes de l’école ont aussi la possibilité de prendre en charge des responsabilités, et d’être réellement acteur de leur école. Notre fonctionnement est horizontal, inspiré des organisations libérées. Chaque personne se présente pour la responsabilité qui lui plaît, et nous votons son élection lors du Conseil d’École. L’école leur fait ensuite entièrement confiance pour mener leur tâche à bien, et solliciter l’aide dont ils/elles auront besoin pour cela.

– Le staff est également garant du cadre philosophique de l’école. Il est ultimement garant du cadre de liberté, respect, responsabilité, et confiance que nous nous sommes choisi. Ils/elles s’impliquent dans le fonctionnement démocratique et les réflexions visant à faire évoluer ce cadre.

– Le staff incarne la philosophie de l’école. Les adultes staff sont en perpétuelle remise en question et travail sur eux-même, afin de questionner, approfondir et ajuster sans cesse leur posture, en tant qu’adulte, en tant que personne libre, responsable et épanouie. Ils/elles appliquent en premier lieu à eux-même, les valeurs de notre école, afin d’être des exemples d’incarnation de ces valeurs, et ils/elles s’attachent à considérer les enfants et les adolescent.e.s commes des égaux, en leur faisant confiance et en les prenant au sérieux.

– Ils/elles se rendent disponibles pour les jeunes qui demandent de l’aide pour leurs activités, leurs projets, leurs conflits etc… Ils/elles peuvent prendre le rôle de facilitateurs/facilitatrices.

– Et enfin, ils/elles sont des membres à part entière du collectif, et comme les jeunes, ils/elles sont libres de vivre et organiser leurs journées comme ils/elles le souhaitent, de s’adonner aux activités qui font sens pour eux/elles, d’interagir avec les personnes qu’ils/elles souhaitent, et de partager librement leur savoir et leur expérience. Toute interaction, toute relation, naît d’une motivation sincère et non d’une quelconque attente ou intention pédagogique. Ils/elles conservent une nécessaire neutralité vis-à-vis des apprentissages (apprendre quoi ? quand ? avec qui ?) et laissent à chacun.e la responsabilité de le déterminer pour soi.

À quoi ressemble une journée type ?

Il n’y pas de journée type à l’École NovAgora. Chaque journée est unique, et se déroule au gré des envies, et projets de ses membres.

Ces envies peuvent se réaliser et prendre vie sous plusieurs formes : initiative individuelle (ex : lire un livre, écrire, jouer aux kaplas…), activité spontanée collective (ex : jouer à un jeu de société, monter une scénette de théâtre, faire un atelier philo…), création d’un club (ex : le « club zéro-déchet » ramasse les déchets dans le quartier et sensibilise le public aux déchets ; le « club Gazette » rédige le journal de l’école…etc), un atelier ponctuel, un atelier régulier avec un intervenant extérieur (ex : Kung-Fu, Maths, Dessin…), une sortie (musée, cinéma, parc…), une excursion plus lointaine… Et tout ce que l’imagination et la volonté des membres (enfants, adolescents et adultes) feront naître !

« À l’École NovAgora, c’est l’enthousiasme qui est le fil directeur des journées. »

Chaque journée ressemble à une grande conversation permanente entres les un.e.s et les autres, foisonnante et riche. Chacun.e est libre d’évoluer dans l’école, entre les différents espaces, de manière autonome.

Nos espaces justement (sur deux étages, 300m2) : un salon/bibliothèque, un espace jeux de société, un espace déguisements et kaplas, un espace baby-foot, un bureau, une cuisine, une salle d’art, une salle de musique, une salle polyvalente, une salle informatique, un espace jeux, un mur d’affichages pour le planning de la semaine (participatif), les clubs, les compte-rendus des différents conseils et ateliers, une terrasse…

Et si un membre souhaite apprendre une langue étrangère (ou autre discipline/connaissance) qu’aucun adulte ne maîtrise ?

Lorsqu’une personne libre de son temps et de ses choix souhaite acquérir une nouvelle compétence, elle est généralement portée par son enthousiasme. Celui-ci est le moteur de son apprentissage et lui permet de trouver et déployer les outils nécessaires à ses acquisitions propres.

Un.e membre souhaitant développer une nouvelle compétence peut solliciter un.e autre membre ou un.e membre du staff pour l’accompagner et/ ou l’aider dans sa démarche.

Par ailleurs, internet, les bibliothèques, médiathèques et musées sont autant de moyens d’accès à la culture et aux connaissances.

Enfin, il est également possible de faire appel à des intervenants extérieurs qui pourront partager leur expérience au sein ou en dehors de l’école.

Et s’il/elle veut passer le BAC ?

Il est tout à fait possible pour un.e membre de l’école de passer le BAC ou tout autre diplôme. Il lui faudra se présenter à l’examen en candidat libre.
Toutefois, l’école ne met en place aucune obligation, ni même incitation à passer le BAC. L’initiative doit être à l’origine du jeune, et découler d’une réelle motivation de sa part, et non d’une pression extérieure. Il appartient ensuite à chaque jeune qui veut se présenter à un examen, de solliciter l’aide dont il a besoin pour se préparer à cet examen (les membres staffs, les autres membres inscrits, des intervenants extérieurs, des ressources en ligne, des supports papier… etc).

Et s’il/elle s’ennuie ?

La liberté est une grande responsabilité, et elle nécessite généralement un temps d’adaptation, plus ou moins long selon les personnes. Les réactions sont diverses et peuvent aller d’une grande excitation où on a envie de tout apprendre, tout voir, tout faire ; à un ennui profond, où, face à soi-même, on doit se demander “mais en fait, qu’est-ce que je veux vraiment ? qu’est-ce que j’ai envie de faire ?”.

À NovAgora, nous sommes convaincu.e.s que cette phase de retour à soi est saine, et nous avons confiance que chacun.e va spontanément vers ce qui est bon pour lui/elle. Nous avons confiance que chacun.e trouve sa voie lorsqu’on le/la laisse libre et qu’on lui offre un climat propice de bienveillance et de respect.

Y a-t-il des règles ?

Oui, il y a des règles. Être libre ne signifie pas « faire tout ce que l’on veut sans limites ». La liberté n’est pas le chaos. Les règles, à NovAgora, ont pour but de préserver la liberté de chacun.e de faire ses propres choix. En somme, la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres, et c’est dans l’intérêt de la préservation de cette limite que les règles sont pensées.

Le règlement à l’École NovAgora est co-construit par tous les membres de l’école ; enfants, ados et adultes. Chaque membre de l’école, quel que soit son âge, peut en effet proposer la modification, la suppression ou l’ajout d’une règle. Cette proposition fait ensuite l’objet d’une discussion et d’un vote lors du Conseil d’École hebdomadaire (voir question « Le conseil d’école » ci-dessus).

Les règles ne découlent  pas de la volonté arbitraire d’une ou deux personnes, mais sont le fruit des expériences du quotidien, et peuvent donc être remises en question dès lors qu’elles ne font plus sens pour le groupe. En cela, le règlement est sans cesse évolutif.

Qu’est-ce que le Conseil d’École ?

Le conseil d’école est l’organe central de l’école., il a lieu une fois par semaine. C’est lors de ce rendez-vous hebdomadaire que sont prises les décisions relatives à la vie de l’école : achat de matériel, validation des inscriptions de nouveaux membres, modification du règlement intérieur … etc.

Chaque membre, enfant, adolescent ou adulte, a la possibilité de faire une proposition en Conseil d’école. Sa proposition sera discutée, puis votée à main levée. Chaque membre, une fois encore, quel que soit son âge, bénéficie d’une voix égale lors du vote.

Chaque membre est donc co-responsable, ainsi que co-créateur de son école ; pour une démocratie réelle, vécue au quotidien.

Qu’est-ce que le Conseil de Justice ?

Le Conseil de Justice est le deuxième organe vital de l’école. Il a pour but lle traitement des manquements au règlement (voir question «Y a-t-il des règles?»).

Le CJ se réunit deux fois par semaine, il traite les constats déposées la veille dans «la boîte à constats».

Pourquoi déposer un constat ?

Le règlement, étant le fruit d’une co-création, est admis par tous. Ainsi, tout agissement qui irait à l’encontre d’une de ces règles définies ensemble, doit être relevé et discuté, afin de préserver un environnement sécure pour tous, et éventuellement de repérer les endroits où le règlement gagnerait à être amélioré.

Le processus du Conseil de Justice

– Le CJ se compose d’un.e animat.eur.rice, et de jurys volontaires.

– L’animat.eur.rice lit la constat, puis donne la parole à chaque personne concernée par celle-ci, afin qu’elle expose sa version des faits. S’en suit un travail d’investigation, grâce à la discussion, qui permet de comprendre ce qui s’est réellement passé, de voir tous les côtés de la situation, pour finir par se mettre d’accord sur une version des faits.

– Le conseil définit la/les règle(s) enfreinte(s).

– Chacun.e peut à présent proposer –ou non– une régulation, y compris la/les personne.s concerné.e.s. Les régulations sont ensuite votées.

Pourquoi les régulations ?

Les régulations n’ont pas pour but de punir. Il n’y a dans le CJ aucune notion de bien et de mal, ni de jugement, et l’animat.eur.rice veille à maintenir un climat neutre et non-jugeant tout au long du CJ.

La régulation permet un rééquilibrage entre liberté et responsabilité. En théorie, cette école permet d’être 100% Libre, mais pour cela il faut également être 100% responsable. Tout le local et tout le matériel sont en accès libre à priori. Les régulations permettent de restreindre cette liberté au cas par cas, en l’adaptant au niveau de responsabilité actuel de la personne concernée. Le but est de maintenir une atmosphère sécure pour tou.te.s.

(Exemples de régulations : pas d’accès à la salle X pendant 2 jours ; devoir repasser le certificat pour utiliser tel matériel en autonomie…)

Comment les membres de cette école pourront-ils s’intégrer à la société ?

Les membres d’une école démocratique n’ont pas à “s’intégrer” dans la société. Il y vivent déjà pleinement au quotidien.

En effet, nous avons à cœur d’être une école ouverte sur l’extérieur, et vivant en symbiose avec son environnement. Les jeunes ont la possibilité, à NovAgora, de sortir des quatre murs de l’école, pour aller à la rencontre du monde.Ils peuvent aussi inviter le monde à venir à eux, au travers des divers intervenants extérieurs qui sont amenés à partager des moments avec les membres de l’école.

La société dans laquelle les jeunes d’aujourd’hui évoluent est une société où les changements et les évolutions sont rapides et spectaculaires, où chacun doit se créer sa place, et même inventer son métier. Il s’agit d’une société où les qualités nécessaires sont l’autonomie, la détermination, l’imagination, la créativité, la capacité à coopérer, à réfléchir et décider ensemble, à créer ensemble. Le cadre proposé par les écoles démocratiques permet précisément à ces savoir-être et savoir-faire de se développer.

Pour aller plus loin : A tous ceux qui pensent que…