Une journée à l’école NovAgora

J’ai eu l’heureuse opportunité d’être immergée une journée dans l’école démocratique
Novagora. Dans la matinée, j’ai eu l’occasion d’observer la maturité émotionnelle des enfants
ainsi que leur qualité de « juriste » lors d’un Conseil de Justice durant lequel, certains enfants
ayant enfreint les règles du règlement intérieur étaient « jugés ». Le conseil de Justice est
composé uniquement d’enfants. Chacun bénéficie d’un temps de parole pour débattre sur les
faits, qualifier la règle du règlement enfreint et choisir une sanction appropriée. Chaque étape
du processus (fait – règle – sanction) est votée à la majorité. J’ai été frappé par la concentration
des enfants qui tentaient d’expliquer avec le plus de justesse possible les situations qui étaient
à l’ordre du jour du Conseil. Ils ont mobilisé leur faculté de raisonnement et d’argumentation
dans l’objectif de rendre justice pour la vie de l’école.
Dans la matinée, un parent d’enfant est arrivé également pour proposer une activité manuelle
aux enfants, de coudre des petits personnages en tissus pour Noël. Un enfant y a trouvé
grandement son compte et a pu me montrer avec enthousiasme ce qu’il a pu produire de ses
mains.
A midi, un groupe d’enfants s’est organisé pour faire des crêpes en s’entre – aidant et en se
répartissant les tâches. Ils agissaient ensemble dans l’intérêt de chacun, et proposaient aux
enfants qui n’ avaient pas encore mangé les crêpes qu’ils avaient cuisinées. Leur autonomie
dans cette gestion était impressionnante.
Après le repas, nous avons eu un débat philo avec un petit groupe sur le sens de la vie et de la
mort. Ces enfants ont soulevé des questions profondes et existentielles. Ils ont fait preuve
d’une capacité d’analyse de leur propre vécu, et ont témoigné de leurs expériences difficiles et
de leurs limites dans la gestion de leurs émotions. J’ai beaucoup appris d’eux. L’échange a été
riche en toute chose.
Les enfants se sont ensuite défoulés en salle de sport durant des jeux de combats. Ils ont
beaucoup d’énergie à dépenser et les lieux de l’école leur permettent de se défouler en toute
liberté et sécurité. Comme ils sont responsables d’eux-mêmes ils ont appris leurs limites et ne
se font pas mal.
La journée s’est terminée par un concours de chant dans la salle de musique avec le micro.
Chaque enfant a pu chanter ce qu’il voulait à sa façon.
J’ai été profondément touchée de cette journée, de la rencontre avec ces enfants et de la
confiance qu’ils m’ont accordés. Ils ont trouvé un lieu bienveillant pour grandir en autonomie,
en responsabilité et en s’épanouissant, un lieu ou ils peuvent être pleinement eux-mêmes.

Chetna

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s