Vivre sans règles ? – Episode 1 – La proposition

Cindy nous raconte au travers d’une série d’épisodes, une fascinante histoire qui a commencé au printemps dernier à NovAgora.

Pour ne pas en louper une miette, n’oubliez pas à vous abonner à ce blog !

« Aujourd’hui, lundi 11 juin 2018, commence à l’École NovAgora, une expérience de deux semaines. Deux semaines de vie en collectif…sans règles !
Pour comprendre comment on en est arrivé là, flash-back au Conseil d’École d’il y a deux semaines…

Jeudi 31 mai 2018. La jeune membre chargée de créer l’Ordre Du Jour le matin du Conseil d’École, affiche l’ODJ à la vue de tous. Nous pouvons entre autres y lire une proposition d’un ado de l’école : « Supprimer le CJ et les règles. ».

IMG_0673

Les premiers membres qui arrivent lisent l’ODJ, et s’arrêtent sur cette proposition, avec des réactions diverses, allant de l’euphorie à l’angoisse. Iels se passent le mot, bientôt toute l’école ne parle que de cela. Et ainsi passe la demi-journée, de 8h jusque 14h, partout où l’on se trouve dans l’école, on entend parler de ce sujet, les conversations sont riches et animées !
Même les plus jeunes qui ont 4 ans, ont vent de cela et viennent s’asseoir avec moi pour en discuter. Iels sont venu.e.s me demander si c’était vrai que cette proposition avait été faite, et quelles seraient les conséquences si on votait POUR. Ils me font part de leurs craintes, et nous avons une discussion au sujet de la règle « agression physique » qui selon elleux devrait être maintenue.
À ce stade, je suis gagnée par l’ambiance environnante et j’oscille moi aussi entre euphorie et angoisse. Je sens que quelque chose d’important se joue, et le sérieux des questionnements des plus jeunes me le confirment.

14h, c’est l’heure du Conseil d’École.
Nous n’avons jamais été autant de personnes autour de cette table depuis 8 mois que nous vivons cette aventure ensemble. Presque toute l’école est au rendez-vous, une vingtaine de personnes allant de 4 à 50 ans sont présentes et attendent avec impatience LA proposition qui fait déjà tant parler d’elle ! Consciente que la discussion sera longue, je fais passer les autres propositions en premier, et je les sens tou.te.s fébriles et impatient.e.s. …

Enfin j’annonce que nous passons à la proposition de suppression de toutes les règles et du CJ. Et nous voilà partis pour plus d’une heure d’un débat animé ! Les prises de parole se succèdent, les arguments fusent, les émotions s’en mêlent… Moi-même sous l’emprise d’émotions diverses, et remuée par le débat, je peine à maintenir ma posture d’animatrice. C’est sportif.
Plus d’une heure de débat donc, où l’on entend les arguments de celleux qui ne voient pas l’intérêt des règles et qui trouvent absurde de se référer à une règle plutôt qu’à son sens moral pour poser un acte, celleux qui ont besoin de règles pour se sentir en sécurité, celleux qui proposent de garder les plus fondamentales et de supprimer les autres, celleux qui pensent que c’est possible de vivre sans règles mais pas avec des très jeunes enfants, celleux qui sont ok pour supprimer les règles et puis se rendent compte que « et les tâches de ménage alors ? Si tout le monde arrête de les faire on fait quoi ? », celleux qui quoi qu’ils arrive sont juste curieu.x.ses de tenter l’expérience et sont persuadé.e.s qu’on en ressortira grandi.e.s…etc etc
Et les émotions sont bien présentes de toutes parts aussi : l’excitation de s’affranchir des règles, la peur du chaos, le sentiment d’insécurité, la curiosité de tenter l’expérience, l’euphorie de sentir cette implication de tou.te.s…
On sent que c’est quelque chose d’important qui se joue.

Une fois que le débat a épuisé tous les arguments, nous passons au vote :
→ Proposition de reporter le vote à la semaine prochaine pour avoir le temps de réfléchir plus : CONTRE
→ Proposition de faire 2 semaines d’expérimentation sans règles et sans CJ à partir de lundi 4 juin : POUR

Tout le monde quitte le CE un peu sonné. C’est mon cas également.
Je me sens à la fois émerveillée de ce grand moment de débat philosophique et citoyen que nous venons de vivre. Touchée par la présence de chacun.e et l’implication nouvelle que cette proposition est en train de faire naître. Émue de sentir les liens entre tou.te.s se souder de plus en plus autour de ces questionnements. Et en même temps, je me sens perplexe. Tout cela est allé vite, c’était intense. Je me dis après-coup que j’aurais du demander une pause au milieu du débat, afin de laisser retomber les émotions, et permettre à tou.te.s de voter la tête froide.
Je prends également conscience de l’utilité du vote en 2 lectures par défaut, dont nous n’avions pas encore eu besoin jusque là, mais que nous utilisons à présent suite à cette expérience.

Les quelques archives de ce fameux CE :

Je ne suis pas la seule à me dire que tout cela est allé trop vite, et déjà, une membre rédige une demande de CE extraordinaire pour le lendemain. Sa demande est rapidement signée par le nombre de personnes nécessaires.

Le lendemain donc, la proposition est faite de reporter le début de l’expérimentation au lundi 11 juin, afin que celleux qui ont besoin de se faire à l’idée, aient le temps de se préparer psychologiquement, et afin qu’on ait le temps de discuter des modalités, de prévoir des « sorties de secours » au cas où, etc. Là, tout le monde prend conscience de la précipitation dans laquelle tout cela s’est fait la veille, et nous votons le report de l’expérimentation au lundi 11 juin.

Nous voilà donc arrivé au jour J dont tout le monde a tant parlé toute la semaine qui vient de s’écouler. « Lundi y’a plus de règles ! » et sont lot de projections sur ce qui va, ou ne va pas se passer.

Et pour le moment…je ne vois aucune différence avec un autre jour de l’année… Sinon que les discussions au sujet de la motivation derrière un acte (règle ? sens moral ? autre ?) se poursuivent, et que ça promet d’être intéressant (ça l’est déjà).

Suite au prochain épisode…

Cindy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s